EIMA 2024 : le méga-salon de la mécanique agricole

0

Les préparatifs de la 46e édition d’EIMA International, l’exposition dédiée aux machines, équipements et composants pour l’agriculture et les espaces verts, qui se tiendra à la Foire de Bologne du 6 au 10 novembre, avancent à un rythme soutenu. Le nombre d’entreprises ayant déjà formalisé leur demande de participation est très élevé, l’espace d’exposition est en grande partie déjà couvert et les organisateurs s’attendent à une édition record.

La nouvelle édition du salon a été officiellement présentée lors d’une conférence de presse internationale, tenue le 18 janvier à la Foire de Bologne. Mariateresa Maschio et Simona Rapastella, respectivement Présidente et Directrice Générale de FederUnacoma, ont présenté les caractéristiques du salon en mettant l’accent sur les défis de la mécanique agricole et les tendances qui caractérisent le marché. « EIMA International est un événement d’une importance capitale du point de vue promotionnel et commercial – a déclaré Mariateresa Maschio en ouverture de conférence – c’est l’exposition que les fabricants du monde entier choisissent pour présenter leur gamme et tous leurs nouveaux produits ».

« Chaque pays est confronté à la nécessité de répondre à une demande croissante de produits alimentaires tant du point de vue de la quantité que de la qualité – a souligné la Présidente de FederUnacoma – et en même temps à la nécessité de réduire l’utilisation d’engrais et de pesticides, de diminuer considérablement la consommation d’eau, de préserver la biodiversité, d’améliorer la qualité de vie des communautés rurales. Tout cela n’est possible que grâce à une mécanisation agricole moderne ».

[supsystic-gallery id=2]

La fourniture de véhicules mécaniques est fondamentale dans chaque contexte de production et pour chaque modèle d’entreprise agricole, et la croissance de la demande est démontrée par les données de vente – révélée au cours de la conférence – qui mettent en évidence une tendance nettement positive. Ainsi, si l’on compare les niveaux de 2015 avec ceux de 2022, on constate des augmentations spectaculaires sur presque tous les marchés. Le nombre total de tracteurs est passé de 1,9 million à près de 2,5 millions et le commerce mondial des tracteurs a atteint une valeur de 29 milliards d’euros. En ce qui concerne les autres types de machines, le commerce mondial a atteint en 2022 une valeur de plus de 70 milliards d’euros (+25 %) avec un taux de croissance, toujours sur la période 2009-2022, de 5,6 % en moyenne par an.

Il est clair qu’une tendance positive à moyen et long terme présente des fluctuations du marché, déterminées par des conjonctures particulières. Le bilan 2023 met justement en évidence une baisse des ventes au niveau mondial. Les données de l’année dernière indiquent, pour les tracteurs entre autres, une baisse de 8,4 % aux États-Unis, de 5 % en Europe et de 21 % en Chine. Les facteurs qui affectent le plus le marché des machines agricoles – comme cela a été expliqué pendant la conférence de presse – sont ceux liés à l’incertitude économique, déterminée en grande partie par la guerre entre la Russie et l’Ukraine et par les listes noires et les sanctions commerciales qui en découlent, et maintenant aggravée par le nouveau conflit au Moyen-Orient. Mais l’inflation – qui a entraîné, surtout en Europe, une augmentation sensible des coûts de production et donc du prix final des machines – a également un poids déterminant, et notamment la hausse des taux d’intérêt, pratiquée en premier lieu par les banques centrales européennes et américaines. « Une fois cette phase surmontée – a déclaré Mariateresa Maschio en conclusion – le marché reprendra sa croissance face à une demande qui ne faiblit pas. En ce qui concerne le commerce des machines agricoles, les prévisions effectuées par Export Planning pour l’avenir proche confirment la tendance positive, avec des augmentations moyennes annuelles de 6,3% jusqu’en 2027 pour les tracteurs et de 5,9% pour les autres types de machines. L’EIMA de Bologne représentera une fois de plus le moteur de l’innovation, l’élément qui projette l’agriculture vers l’avenir ».

Pour sa part, la directrice générale de #FederUnacoma, Simona Rapastella, a fourni les premières données sur la participation, annonçant les initiatives et événements qui caractériseront le prochain #EIMA. Au 18 janvier, il y a 1 330 fabricants qui ont formalisé la demande de participation, avec une demande de surface qui couvre déjà une grande partie du centre d’exposition de #Bologne qui s’étend sur une surface totale de 375.000 m², dont 130.000 m² de surface d’exposition nette.

L’organisation du salon en 14 secteurs de produits est confirmée, dont cinq sont organisés sous forme d’expositions thématiques, dédiées respectivement aux Composants (EIMA Componenti), au jardinage (EIMA Green), à la bioénergie (EIMA Energy), à l’irrigation (EIMA Idrotech) et aux technologies robotiques et numériques (EIMA Digital). L’organisation rationnelle par secteur de marchandise permet à un énorme public de visiteurs professionnels et d’amateurs de cibler immédiatement les secteurs qui les intéressent.

Rappelons que lors de la précédente édition en 2022, le salon avait accueilli 330 mille personnes. L’évènement avait également confirmé sa portée internationale en accueillant 480 fabricants étrangers et plus de 57 mille visiteurs en provenance de 150 pays. Un pavillon entier est consacré aux opérateurs économiques étrangers, sélectionnés par l’Agence italienne du commerce (ICE), pour réaliser les nombreuses rencontres d’affaires. Une délégation marocaine composée d’importateurs et de distributeurs de matériels agricole et d’irrigation participe à chaque édition du salon.

EIMA sera marqué par l’Exposition des Innovations Techniques primées. Parmi les nouveautés de cette édition figure la zone REAL qui mettra en avant les technologies robotiques les plus avancées avec un calendrier de démonstrations quotidiennes. L’arène pour le défilé des tracteurs finalistes du concours ‘’Tracteur de l’Année’’, la zone de démonstration des chaînes d’approvisionnement en bioénergie, et la zone Garden E-Motion, dédiée aux machines pour le jardinage et l’entretien des espaces verts, sont également confirmées.

Conférences et ateliers

Parmi les événements qui seront organisés par FederUnacoma, on peut citer :

– le Forum sur « L’agriculture durable, un projet mondial », dans lequel il sera possible d’avoir un aperçu sur les expériences européennes en matière de transition écologique et sur les programmes de développement éco-compatibles dans les principales régions du monde ;

– la conférence sur le thème « Zones marginales et territoires extrêmes : agriculture ‘frontière' »,

– le séminaire sur « La gestion des systèmes numériques, des big data et des flottes robotiques : nouveaux profils professionnels et nouveaux parcours de formation. »

Au menu de cette édition également :

– l’atelier sur « La ressource bio-énergétique : marché et perspectives de la biomasse et des sources renouvelables dans le secteur des carburants »,

– la conférence sur « Les économies émergentes : modèles de développement agricole pour le continent africain »,

– la rencontre sur le thème « Consommation alimentaire : la demande de produits frais, les chaînes d’approvisionnement mécanisées », visant à interpréter les nouveaux régimes alimentaires et les nouveaux modes de consommation, avec une référence particulière aux fruits et légumes.

#tracteur #tractor #agriculture #machines #robot #robotique #irrigation #forum #atelier #

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici