spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Myrtilles : opportunités sur le marché chinois

Afin de réduire la pression sur le marché européen durant la période de pic de production qui se situe généralement autour du mois de mars, les producteurs marocains de fruits rouges multiplient les efforts pour conquérir de nouveaux marchés à fort potentiel et notamment celui de la Chine. Depuis 2021, l’empire du milieu a remplacé les États-Unis en tant que plus grand producteur mondial de myrtille, tout en étant également l’un des principaux importateurs de ce fruit. La consommation de myrtilles en Chine devrait même connaître une croissance continue dans les années à venir.

Les données de l’Organisation internationale de la myrtille relatives à 2022 indiquent que la superficie mondiale plantée de myrtilles a atteint 248.550 hectares, avec une production totale de 1,86 million de tonnes. La Chine s’est classée en première position avec une superficie plantée de 77.640 hectares, suivie par les États-Unis (42.084ha), le Pérou (21490ha), le Chili (18375ha) et le Canada (12.034ha). Au cours de la même année, la Chine a importé 29.597 tonnes de myrtilles, principalement du Pérou et du Chili.

Bien que les myrtilles soient loin d’être un fruit traditionnel en Chine, l’amélioration continue du niveau de vie et la prise de conscience croissante des bienfaits pour la santé de la consommation de fruits variés ont conduit un nombre croissant de consommateurs à considérer les myrtilles comme une option viable. Bien que les myrtilles soient souvent transformées en collations aux fruits secs à consommer avec des noix, les myrtilles fraîches restent également un choix populaire parmi les consommateurs chinois. Les myrtilles de grande taille, à haute teneur en sucre, d’apparence attrayante, de texture ferme et de longue durée de conservation sont très recherchées sur le marché chinois.

PRODUCTION

À l’heure actuelle, 26 des 34 régions administratives provinciales de Chine sont engagées dans la culture commerciale de la myrtille, les cultures étant conduites sous serre ou en plein champ, ou une combinaison des deux. Plus de 56% des myrtilles cultivées en Chine sont destinées au secteur de la transformation.

Le Guizhou, le Liaoning, le Shandong, le Sichuan et le Yunnan sont les principales régions productrices de myrtilles en Chine. En 2021, ces cinq provinces représentaient 76,8% de la production totale de myrtilles de la Chine. La province du Yunnan, avec ses conditions météorologiques et géographiques uniques, telles qu’une altitude élevée, de grandes fluctuations de température entre le jour et la nuit et de longues heures d’ensoleillement, est la principale région de production de myrtilles fraîches.

Au cours des cinq dernières années, de grandes entreprises internationales de myrtilles, notamment américaines et Australiennes, en plus de sociétés chinoises comme Joy Wing Mau, ont fait des investissements substantiels dans le Yunnan, qui produit actuellement les meilleures myrtilles cultivées de Chine. Cependant, les producteurs de la province sont désormais confrontés à un obstacle majeur : ils ont du mal à étendre davantage leurs superficies de plantation, compte tenu des politiques strictes mises en œuvre par les autorités chinoises au cours de la dernière décennie pour protéger les terres arables utilisées pour cultiver d’autres cultures.

[images_grid auto_slide=”no” auto_duration=”1″ cols=”four” lightbox=”no” source=”media: 29583,29584,29585,29587″][/images_grid]

COMMERCE

En 2012, la Chine a accordé l’accès à son marché aux myrtilles de plusieurs pays, dont le Chili, le Mexique, l’Uruguay, le Canada et le Pérou. En 2019, le Pérou a dépassé le Chili en tant que plus grand fournisseur de myrtilles du pays. À l’heure actuelle, le Pérou et le Chili représentent ensemble plus de 99 % des importations chinoises de myrtilles, profitant des accords de libre-échange et de la disponibilité contre-saisonnière. Les myrtilles de ces deux pays ne sont pas soumis au tarif de 15% que doivent payer toutes les autres origines.

Janvier et février représentent la contre-saison pour les myrtilles chinoises, mais la demande de fruits de haute qualité augmente toujours pendant le Nouvel An chinois. Par conséquent, les ventes de myrtilles importées atteignent un sommet au cours de ces deux mois. Afin d’élargir leur part de marché, les myrtilles péruviennes s’efforcent chaque année d’arriver en Chine le plus tôt possible. Au cours de la saison 2022, le premier lot de myrtilles péruviennes est arrivé dans les supermarchés haut de gamme dès juillet. Cette disponibilité précoce des myrtilles péruviennes et la grande quantité de myrtilles locales chinoises sur le marché ont réduit la part de marché des myrtilles canadiennes, rarement vus en Chine depuis 2020.

L’entrée sur le marché chinois des myrtilles fraîches américaines a été autorisée en mai 2020, la première expédition commerciale étant arrivée en juillet 2021. Les myrtilles de cette expédition se seraient vendues rapidement en raison de leur haute qualité et de leur grande taille. Au cours de la saison 2022, une nouvelle variété de myrtilles appelée Peachy Blue a été exportée des États-Unis vers la Chine. Ce nouveau cultivar présente un grand calibre et une saveur aromatique unique rappelant celle de la pêche, qui a immédiatement attiré l’attention des marchands de fruits et des consommateurs. Parallèlement, le volume des exportations de myrtilles américaines transformées vers la Chine a triplé depuis 2020, ce qui est largement attribuable à la teneur plus élevée en sucre et à la peau plus douce des myrtilles américaines, ce qui les rend particulièrement adaptées pour servir d’ingrédients dans les boissons et les yaourts.

TENDANCES DU MARCHÉ

La consommation de myrtilles en Chine devrait continuer de croître régulièrement dans les années à venir. En raison du prix élevé de ces fruits, les villes de premier rang telles que Pékin, Shanghai, Guangzhou et Shenzhen ont jusqu’à présent été les principaux marchés de consommation, même si la demande du nord-est de la Chine a également augmenté rapidement ces dernières années. Actuellement, les producteurs de myrtilles chinois s’efforcent d’étendre leurs zones de plantation et d’explorer de nouvelles variétés plus adaptées au marché.

En Chine, les myrtilles sont généralement classées en trois catégories : 12 à 14 millimètres, 14 à 18 millimètres et 18 millimètres ou plus. Ceux produits dans la province du Yunnan sont plus gros, de l’ordre de 22 millimètres ou plus. Les myrtilles de grande taille bénéficient d’une forte demande sur le marché, en particulier à l’approche du Nouvel An chinois. En raison de leur offre limitée, elles atteignent toujours des prix beaucoup plus élevés. 

Selon un article du quotidien chinois Science and Technology Daily, le professeur Chen Riyuan et son équipe de l’Université agricole de Chine du Sud ont développé avec succès un nouveau cultivar qui produit des myrtilles de très grande taille, certaines baies dépasseraient même 42 millimètres de diamètre.

Professeur Chen Riyuan

Après huit années de recherche et de développement, le nouveau cultivar est considéré comme particulièrement adapté à la culture dans le climat humide du sud de la Chine. Outre sa grande taille, ce cultivar se caractérise par des fruits charnus et croustillants, ainsi qu’une teneur moyenne en sucre allant de 12 à 14%, certaines baies pouvant atteindre 16,9 %. 

En Chine, les myrtilles produites localement approvisionnent généralement le marché d’avril à septembre, tandis que les myrtilles importées sont disponibles de juin à décembre. Cependant, cette nouvelle variété devrait pouvoir arriver sur le marché dès janvier et rester disponible jusqu’en avril. De plus, alors que la plupart des cultivars de myrtilles mettent au moins trois ans pour porter leurs fruits, ce nouveau cultivar n’aurait besoin que d’un an pour atteindre une production élevée s’il est correctement conduit. Par ailleurs, son rendement serait trois à quatre fois supérieur à celui des autres cultivars !

À ce jour, 15 unités de production ont commencé à cultiver cette nouvelle variété, avec une superficie totale supérieure à 166 hectares. De nombreuses chaînes de supermarchés, plateformes de commerce électronique et sociétés d’exportation de fruits ont contacté l’équipe du professeur Chen pour une éventuelle coopération.

Source : Produce Report

Le Zimbabwe se tourne vers le marché chinois

Après avoir exporté avec succès des agrumes frais vers la Chine, les producteurs de myrtilles zimbabwéens se tournent désormais vers le vaste marché chinois pour leurs baies. Exportant traditionnellement des myrtilles vers l’UE et la Grande-Bretagne, le Zimbabwe, en tant que principal exportateur de myrtilles en Afrique australe, espère obtenir l’autorisation de commencer ses exportations de myrtilles vers la Chine. La réponse positive et l’intérêt suscité par les myrtilles zimbabwéennes en Chine ont stimulé l’optimisme quant à l’expansion du commerce. 

Rappelons que l’année dernière, le Zimbabwe et la Chine ont signé un protocole commercial facilitant l’exportation de divers agrumes, notamment les oranges douces, les mandarines, les pamplemousses, les citrons, les limes et les oranges amères.

 

Similar Articles

Comments

Advertismentspot_img

Instagram

Most Popular