Oïdium du pommier: Stratégie pour minimiser ses effets

Oïdium du pommier: Stratégie pour minimiser ses effets

L’oïdium du pommier causé par Podosphaera leucotricha hiverne entre les écailles des bourgeons sous forme de mycélium. Au printemps, dès le débourrement (stade C), le mycélium se développe en même temps que les organes (jeunes pousses, inflorescences), c’est l’infection primaire. Cette infection va produire des conidies qui seront disséminées par le vent et qui vont constituer des foyers d’infection sur d’autres organes et arbres constituant ainsi l’inoculum secondaire.

(Cliquez sur les pages pour les agrandir)

#pommier #pomme #oidium #arboriculture #pesticide #verger

Related posts