Oignon: La culture s’améliore grâce aux hybrides

Oignon: La culture s’améliore grâce aux hybrides

Le mode de conduite de l’oignon au Maroc est resté longtemps traditionnel pour la plupart des exploitations à travers les principales régions où sa culture est pratiquée (Agadir, Chaouia, Beni Mellal, El Hajeb). Entre autres inconvénients, ce type de conduite ne favorisait pas la mécanisation des travaux (semis, irrigation, récolte) sachant que le problème de la main d’œuvre se pose avec de plus en plus d’acuité.