Select your Top Menu from wp menus

Semaine Verte Internationale de Berlin 2018

Semaine Verte Internationale de Berlin 2018

Faiseuse de tendances !

– De nouveau près de 400 000 personnes au salon le plus visité de Berlin

– Le grand public a dépensé pour la première fois plus de 50 millions d’euros

– Les startups ont montré des idées commerciales créatives et durables

– Global Forum for Food and Agriculture (GFFA) avec 70 ministres de l’Agriculture et 2 000 hauts représentants de l’agro-industrie internationale

La semaine Verte Internationale Berlin 2018 est pour les professionnels du secteur, l’événement agro-politique le plus important du monde, et pour le grand public, c’est un univers passionnant et unique en son genre. Près de 400 000 personnes, dont 90 000 visiteurs professionnels, s’y sont rendues du 19 au 28 janvier. En outre, plus de 200 personnalités politiques allemandes et étrangères ont visité la Semaine Verte 2018 avec leurs délégations et ont pris part au programme parallèle axé sur la politique agricole.

[smartslider3 slider=175]

La politique agricole commune en Europe, la numérisation de l’agriculture et des zones rurales, les débats sur le bien-être des animaux, la qualité et la sécurité des denrées alimentaires ainsi que la sauvegarde de l’approvisionnement alimentaire mondial avec une population sans cesse en croissance ont été quelques-uns des facteurs qui ont influencé le déroulement agro-politique du salon.

Selon Christian Schmidt, ministre fédéral de l’Agriculture, « La Semaine Verte Internationale est le lieu idéal pour discuter des questions agricoles et alimentaires avec les consommateurs et les consommatrices. L’agriculture n’est pas une fin en soi, mais une sécurité alimentaire. Nous devons tous beaucoup à notre industrie agroalimentaire, composée pour la plupart d’entreprises de taille moyenne, et c’est grâce à elle si nous avons en Allemagne des denrées alimentaires saines, sûres et variées, et en quantité jamais atteinte dans notre histoire. Je veux une agriculture écologiquement durable mais économiquement viable en Allemagne – une agriculture au centre de la société« .

Cette année, c’est le nombre élevé de start-up dans le secteur alimentaire qui a le plus frappé : Avec la Startup Day, organisée pour la première fois, la société Messe Berlin voulait refléter l’importance croissante de ces jeunes fondateurs, qui allient créativité et durabilité par le biais d’idées commerciales innovantes. Pour Dr Christian Göke, président-directeur général de la société Messe Berlin GmbH, ″La Semaine Verte peut aussi être « branchée ». Les start-up ont conquis le salon leader de l’agroalimentaire international. Avec de nombreuses innovations dans le secteur de la manifestation, ils ont plus que jamais mis en avant des idées d’entreprise créatives et durables. La Semaine Verte s’est présentée comme un salon faiseur de tendances dans le secteur de l’alimentation. Dans le même temps, les producteurs de denrées alimentaires ont utilisé le salon comme un marché test avec des centaines de milliers de visiteurs privés – et ce sont eux qui prennent les décisions aux comptoirs et aux rayons des magasins″.

La Bulgarie pays partenaire de la 83e Semaine Verte.

Des expositions spéciales et attrayantes pour le grand public, telles que le Hall des Fleurs, le Hall des Animaux et la Ferme découverte, ainsi que 25 scènes de spectacles et plateaux culinaires répartis dans les 26 halls du salon ont attiré le grand public sur les 116 000 mètres carrés de halls. 1 660 exposants venus de 66 pays ont montré un panorama complet du marché mondial de l’industrie alimentaire ainsi qu’une présentation des prestations de l’agriculture et de l’horticulture.

Très satisfait du déroulement du salon, Rumen Porodzanov, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Forêts de la République de Bulgarie, a expliqué : « Notre participation à la Semaine Verte Internationale 2018 a été un grand succès. Nous nous réjouissons des futures coopérations et espérons que notre présence permettra de faire en sorte que les produits alimentaires et agricoles bulgares soient non seulement encore plus connus, mais aussi plus demandés« .

De même la cérémonie d’ouverture dans le CityCube Berlin, qui a rassemblé quelque 3 500 invités d’honneur dont plus de 850 délégations venues de plus d’une centaine de pays, a été consacrée à la Bulgarie, le pays partenaire du salon, représentée par Rumen Porodzanov, ministre de l’Agriculture. Joachim Rukwied, président de l’Association allemande des agriculteurs, et Dr Christian von Boetticher, vice-président de l’Association fédérale de l’industrie alimentaire allemande, représentaient les parrains de la Semaine Verte.

Le GFFA exige un élevage durable et performant

Comment rendre l’élevage plus productif pour nourrir la population mondiale croissante, tout en protégeant le climat et les ressources de plus en plus rares que sont le sol et l’eau et en répondant aux exigences élevées des consommateurs en matière de bien-être animal ? Ces questions ont été débattues par plus de 2 000 représentants des milieux politiques, économiques, scientifiques et de la société civile lors du Global Forum for Food and Agriculture (GFFA) sur le thème « Façonner l’avenir de la production animale – durable, responsable et performante ». La 10e Conférence berlinoise des ministres de l’Agriculture – la plus grande du monde en son genre – a constitué le point culminant de la manifestation de trois jours en matière de politique agricole. A l’invitation du ministre fédéral de l’Agriculture, M. Schmidt, les ministres de l’Agriculture de quelque 70 pays, des représentants de la Commission européenne et de nombreuses organisations internationales étaient venus à Berlin pour définir les points clés d’un élevage durable et performant. Dans leur communiqué final, les représentants du gouvernement ont appelé leurs homologues et toutes les organisations internationales à agir. Ils devraient œuvrer pour assurer la sécurité alimentaire mondiale, améliorer les moyens d’existence des éleveurs, protéger le climat, l’environnement et les ressources et améliorer la santé et le bien-être des animaux. Les ministres ont exigé à l’unanimité que l’on empêche le développement de la résistance aux antibiotiques et que l’on lutte pour cela contre l’utilisation inutile d’additifs pour l’engraissement du bétail.

Les Länder ont marqué des points avec des spécialités régionales

L’origine des denrées alimentaires reste la première priorité dans les décisions d’achat des consommateurs. La Semaine Verte 2018 a une fois de plus tenu compte de la mégatendance « régionalisme » en présentant la plus large palette de spécialités proposées sur les salons. Helmut Brunner, ministre de l’Agriculture de la Bavière, a déclaré à titre d’exemple des présentations authentiques et très locales des Länder allemands : ″Cette année encore, le Hall de la Bavière a été l’une des principales attractions de la Semaine Verte. Les visiteurs ont été enthousiasmés par la diversité, la culture et le mode de vie incomparables que nous avons à offrir en Bavière« .

Le rôle de l’aspect commercial dans la présentation des Länder est par exemple illustré par la présence du Brandebourg : pro agro a accueilli 260 représentants de différentes entreprises du commerce de gros, de détail et d’épicerie fine. Afin de renforcer le caractère régional des différents grands magasins, diverses possibilités de coopération ont été discutées et devront être mises en œuvre conjointement au cours de l’année.

Des exposants très satisfaits

Plus de quatre cinquièmes des exposants avaient déjà fait des déclarations positives au cours de la Semaine Verte 2018 et ont annoncé avoir l’intention de participer à l’édition 2019. Ils ont déclaré que les principales raisons de leur participation au salon étaient « la présentation de leur entreprise / le soin de leur image », « l’information du consommateur final », « la vente au consommateur final », « l’impact publique dans les médias », « le lancement et le test de nouveaux produits » ainsi que « le contact personnel avec les acheteurs professionnels ». Ces objectifs ont été largement atteints. Plus des trois quarts des exposants jugent que les résultats commerciaux sont positifs et plus des deux tiers attendent en outre de très bonnes à satisfaisantes retombées commerciales de leur participation au salon.

Des visiteurs professionnels avec un haut pouvoir de décision

Cette année, près de 90 000 visiteurs professionnels ont été enregistrés à la Semaine Verte. Ils étaient principalement actifs dans l’agriculture et la sylviculture, dans l’industrie alimentaire, dans le commerce de détail, dans le commerce de gros et extérieur ainsi que dans les secteurs de l’hôtellerie et de la gastronomie. Près de 41 pour cent des visiteurs professionnels disposaient d’un haut pouvoir de décision au sein de leur entreprise ou de leur institution. Ils se sont informés de manière exhaustive sur la gamme de produits de la Semaine Verte, ont noué de nouveaux contacts d’affaires et intensifié les contacts existants. Ils ont également profité du programme parallèle de la Semaine Verte pour échanger des informations au cours des quelques 300 manifestations.

Le grand public apprécie la valeur évènementielle de la Semaine Verte

La gamme de produits présentée pendant la Semaine Verte 2018 a été très bien accueillie par le grand public. Outre les denrées alimentaires et les produits d’agrément en provenance de tous les continents, ce sont les expositions spéciales et thématiques qui ont notamment suscité un fort intérêt. En tête de liste de la préférence du grand public : le Hall des Fleurs, suivie du Hall des Animaux et du Hall du Marché puis du Hall Bio et de la Ferme découverte.

Les visiteurs privés se sont principalement intéressés aux denrées alimentaires et aux produits d’agrément, au secteur réservé au jardinage, aux halls avec des animaux domestiques et des animaux de compagnie ainsi qu’aux produits agricoles ainsi qu’au thème des « vacances à la campagne ».

Près de 20 000 élèves, venus de Berlin, du Brandebourg et des Länder limitrophes, ont participé au programme scolaire organisé par la société Messe Berlin et ont profité de la centaine de thèmes qui étaient au programme.

Résonance médiatique

4 130 représentants des médias venus de 65 pays ont diffusé des informations sur la Semaine Verte dans le monde entier. La couverture médiatique internationale, combinée à une variété de reportages sur l’économie et la culture de la capitale, ses offres de divertissement et de loisirs, a donné à Berlin un impact publicitaire supplémentaire dont la ville bénéficiera à long terme.

La 84e édition de la Semaine Verte Internationale Berlin aura lieu du 18 au 27 janvier 2019 sur le Parc des Expositions berlinois.

 

 

 

Aller à la barre d’outils