Céréales : Fertilisation potassique blé tendre (Zaer)

Céréales : Fertilisation potassique blé tendre (Zaer)

Effets de la fertilisation potassique foliaire sur le rendement du blé tendre dans la région de Zaer

Ahmed Bamouh, Assia Allam et Salah Bassim, IAV Hassan II- Rabat

 

L’effet de la fertilisation foliaire potassique a été testé en parcelle de production sous des conditions d’apport ou non d’une fertilisation optimale recommandée au sol. La fertilisation foliaire potassique a consisté en une ou deux pulvérisations de 5% de sulfate de potasse à la floraison et/ou 25 jours après. La fertilisation foliaire potassique a augmenté le rendement du blé que ce soit dans le cas où elle est appliquée seule ou en combinaison avec la fertilisation du sol. Elle s’est avérée comme un moyen simple et économique pour améliorer le rendement du blé tendre en agriculture pluviale.

 

Le potassium est un élément minéral essentiel dans la fertilisation des cultures en vue d’augmenter la productivité et d’améliorer la qualité du produit récolté. La fertilisation potassique est essentiellement apportée au sol mais elle peut ne pas être totalement disponible aux plantes durant certaines périodes de forte demande de la plante du fait des contraintes de sol, d’environnement ou de développement racinaire.

La fertilisation foliaire potassique est apportée directement à la plante et permet de satisfaire ponctuellement ses besoins en potassium lorsque les contraintes de son acquisition au sol se posent. Elle a prouvé son intérêt dans la correction instantanée des carences, l’amélioration de l’efficience d’utilisation de l’engrais apporté au sol, l’augmentation du rendement, l’amélioration de la qualité du produit et la tolérance aux maladies.

Des essais de recherche ont été réalisés dans la région céréalière pluviale de Zaer sur une parcelle de 20 ha afin d’évaluer l’effet de la fertilisation potassique foliaire (5% de sulfate de potasse) à l’épiaison et durant la phase de remplissage des grains sur la croissance et le rendement du blé tendre (Variété Arrihane). Chaque pulvérisation apporte l’équivalent de 12,5 kg/ha de potasse (K2O).

 

Effet sur le rendement grain du blé tendre

La fertilisation foliaire potassique a augmenté le rendement du blé que ce soit dans le cas où elle est appliquée seule ou en combinaison avec la fertilisation du sol (Figure 1). L’efficacité de la fertilisation foliaire potassique à augmenter le rendement du blé est plus importante lorsque le sol est également fourni en potassium.

L’augmentation de l’apport du potassium pour le blé, à travers le sol et la pulvérisation foliaire, conduit à une augmentation significative du rendement grain. Cette augmentation est de 16 qx/ha (45%) entre le témoin et le traitement ayant reçu la plus forte dose combinée de fertilisation potassique (une fertilisation au sol de 100 kg/ha de K2O et deux pulvérisations foliaires).

L’effet moyen de l’apport supplémentaire d’une fertilisation au sol de 100 kg de K2O/ha est une amélioration significative du rendement grain du blé de 8 qx/ha, soit une augmentation de 21,4%.

L’effet moyen de deux pulvérisations de sulfate de potasse à 5% par rapport au témoin est une augmentation significative du rendement grain du blé de 10 qx/ha, soit une augmentation de 27%.

 

 

Effet sur l’indice de récolte

L’indice de récolte, qui traduit la part du grain dans la matière sèche totale produite par la culture du blé ou également le degré de croissance du grain, a été amélioré avec l’augmentation de la disponibilité du potassium pour le blé. Les parcelles qui ont le meilleur indice de récolte sont celles qui ont reçu une fertilisation au sol combinée à une ou deux pulvérisations foliaires de 5% de sulfate de potasse.

 

Effet sur le poids de 1000 grains

Le poids de 1000 grains, indicateur de la taille individuelle des grains, a été significativement amélioré par la fertilisation potassique que ce soit en apport au sol ou en pulvérisation foliaire. L’augmentation du la taille du grain est régulière lorsqu’on passe du témoin non fertilisé au traitement ayant reçu l’application de la fertilisation potassique au sol et deux pulvérisations foliaires de sulfate de potasse. L’augmentation de la taille du grain générée par la fertilisation potassique est de 15%.

 

 

Conclusion

La fertilisation foliaire potassique a augmenté le rendement du blé que ce soit dans le cas où elle est appliquée seule ou en combinaison avec la fertilisation du sol. L’augmentation du rendement du blé avec deux pulvérisations foliaires de 5% de sulfate de potasse dans les conditions d’un apport au sol de 100 Kg de potasse/ha est de 40%. L’apport en potasse de deux pulvérisations foliaires est de 25 kg/ha. Cette même augmentation sans apport de fertilisation potassique au sol est de l’ordre de 14%.

L’intérêt de la fertilisation foliaire potassique réside dans son effet largement positif sur le rendement qui a été augmenté de 10 qx/ha et par la faible quantité de potasse appliquée en foliaire (25 kg/ha). En conditions de production, cette application foliaire de sulfate de potasse peut être appliquée en mélange à l’occasion des traitements fongiques, généralement appliqués à l’épiaison.