Oignon d’été: Place des intermédiaires de la commercialisation

Oignon d’été: Place des intermédiaires de la commercialisation

Au Maghreb, comme dans beaucoup de pays en voie de développement, les agriculteurs dépendent souvent, pour la commercialisation de leurs produits, d’un réseau complexe d’intermédiaires privés. Il est fréquent d’entendre un discours qui accuse ces intermédiaires de prélever des profits excessifs, d’être responsables des écarts énormes entre le prix de vente au champ et le prix payé par le consommateur.

Cliquer sur les pages pour les agrandir