Under nav-bar-right
Communiqué de presse : Inauguration de la 1ère édition du Salon Bio Expo Maroc

Communiqué de presse : Inauguration de la 1ère édition du Salon Bio Expo Maroc

Rabat, le 21 Juin 2019

Communiqué de presse

 Inauguration de la 1ère édition du Salon Bio Expo Maroc

Une filière en plein essor, offrant des opportunités importantes de développement

  1. Mohammed Sadiki,Secrétaire Général du Département de l’Agriculture, ministèrede l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, a présidé, le vendredi 21 juin 2019 à Casablanca, la cérémonie d’ouverture de la 1èreédition du Salon Bio Expo Maroc sous le thème « Le Bio : un secteur national à fort potentiel ».

Organisé par deux associations du secteur, Agissons Vert et CEBio, le Salon Bio Expo Maroc se tient du 21 au 23 juin 2019 à Casablanca.Pour sa première édition,cet évènement a pour objectif de fédérer les efforts de tous les acteurs de la filière biologique, présenter et valoriser les produits biologiques, promouvoir les échanges entre professionnels et consommateurs et débattre des grands enjeux de la filière biologique.

Ciblant des investisseurs et clients nationaux et internationaux, il permettra la rencontre entre les professionnels (agriculture, alimentation, cosmétique, compléments alimentaires, produits écologiques, textile) et les consommateurs et sera l’occasion de débattre des enjeux majeurs du Bio, de la nutrition, de la santé, de l’environnement, des changements climatiques, de la réglementation et de la contrebande autour de plusieurs conférences et tables rondes.

Le salon Bio Expo 2019 ambitionne d’accueillir quelques 15 000 visiteurs qui auront l’occasion de visiter les espaces dédiés à près de 50 exposants. Six tables-rondes et plus d’une vingtaine de spécialistes nationaux et internationaux seront au rendez-vous pour partager, échanger, informer et former sur les bienfaits des produits biologiques, les réglementations et les enjeux de ce secteur à fort potentiel.

Une filière en plein essor

La filière biologique offre des opportunités importantes pour le développement durable de l’agriculture au Maroc, notamment en matière de diversification des exportations, de valorisation des produits spécifiques de terroirs et de préservation des ressources naturelles. 

Les superficies cultivées en agriculture biologique s’élèvent à près de 9.500 ha en 2017/18 (contre 4.000 ha en 2010) et assurent une production de l’ordre de 95.000 tonnes (contre 40.000 T en 2010) à laquelle s’ajoute une superficie de 800 ha de cultures en conversion et plus de 200.000 ha certifiés de plantes spontanées qui concernent notamment l’arganier, les plantes aromatiques et médicinales, le cactus, les câpres et le caroubier. 

Les exportations ont connu un accroissement soutenu au cours des dix dernières années passant de 6.500 T en 2005/06 pour atteindre 17.000 T actuellement.  Les principaux marchés de destination sont les pays membres de l’Union Européenne, notamment, la France, l’Espagne, la Grande Bretagne et l’Allemagne.

Quant à la commercialisation sur le marché intérieur, elle a connu ces dernières années l’émergence et le développement de magasins spécialisés,offrant une large gamme de produits biologiques issus aussi bien de la production nationale que de l’importation.

Les bassins agricoles de production biologique concernent essentiellement la région de Souss-Massa (30%), suivi par les régions de Marrakech-Safi (14%), Rabat-Salé-Kenitra (12%) et Casablanca-Settat (12%). Ces quatre régions représentent 68% de la superficie totale cultivée en bio à l’échelle nationale.

Toutes les régions du pays se prêtent pour la pratique de ce mode de production en raison de l’existence des conditions favorables en matière notamment, desavoir-faire traditionnel et l’adoption des pratiques agricoles proches des techniques biologiques et la présence de vastes terres agricoles vierges qui se prêtent à la production biologique sans contraintes agronomiques majeures.

Une production régie par un cadre juridique

A noter que l’année 2018 a été marquée par l’entrée en vigueur de la loi 39-12 relative à la production biologique des produits agricoles et aquatiques. Ainsi, depuis l’entrée en vigueur de cette loi, la production biologique ainsi que le nombre d’opérateurs certifiés bio a grimpé pour passer de 80 à 300 producteurs et le nombre d’opérateurs ayant sollicité la réduction de la période de conversion pour leurs unités de production a dépassé les cinquante.

Pour assurer la certification des produits biologiques conformément à cette réglementation, le Département de l’agriculture a agréé jusqu’à présent deux Organismes de Contrôle et de Certification, à savoir CCPB Maroc et ECOCERT Maroc.