Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Under nav-bar-right
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Un herbicide à base de sucre pour remplacer le glyphosate ?

Un herbicide à base de sucre pour remplacer le glyphosate ?

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Un herbicide à base de sucre pour remplacer le glyphosate ?

L’herbicide le plus utilisé et le plus controversé au monde va peut-être se faire supplanter par un nouveau sucre. Ce dernier, 100 % naturel, utilise le même mode d’action pour inhiber la croissance des plantes et pourrait aussi servir comme agent antifongique et antibactérien.

Le glyphosate est l’un des désherbants les plus utilisés dans le monde : 825.000 tonnes ont été déversées sur les champs dans le monde en 2014, une multiplication par 12 en dix ans. Bon marché et facile à pulvériser, il est le premier herbicide total ayant permis de semer directement après usage, sans effet pour les cultures suivantes et sans avoir besoin de labourer le sol. Mais depuis quelques années, les soupçons s’accumulent autour de ce produit, accusé d’être « cancérogène probable » pour l’homme, toxique pour les organismes aquatiques ou les abeilles. Résultat, son interdiction est d’ores et déjà actée pour les particuliers et les espaces publics et le sera en principe en 2022 pour les agriculteurs. Seulement voilà : aucune alternative crédible n’avait jusque-là été trouvée.

Des chercheurs de l’université de Tübingen, en Allemagne, assurent aujourd’hui avoir découvert une nouvelle molécule de sucre inoffensive pour l’environnement et les animaux, mais avec la même efficacité que le glyphosate contre les mauvaises herbes et les micro-organismes nuisibles. Et pour cause, ce nouveau sucre utilise le même moyen d’action que l’herbicide controversé.

Le mécanisme d’action du glyphosate

La substance active du glyphosate – N(phosphonométhyl)glycine – bloque l’activité d’une enzyme, empêchant la voie de l’acide shikimique. Cette voie est une fonction essentielle qui permet à la plante de convertir de simples précurseurs glucidiques en acides aminés aromatiques et beaucoup d’autres métabolites importants. Privée de ces acides aminés, la plante meurt par carencenutritionnelle. Cette voie étant spécifique aux végétaux, bactéries et champignons, le glyphosate n’a en principe aucun effet chez les animaux.

Le 7dSh stoppe la croissance de la plante. Après sept jours, il montre une efficacité supérieure au glyphosate à dose identique. © Klaus Brilisauer et al, Nature Communications, 201

Un sucre encore inconnu découvert dans une cyanobactérie

La nouvelle molécule a été identifiée par Klaus Brilisauer et ses collègues dans une cyanobactéried’eau douce baptisée Synechococcus elongatus. Celle-ci avait montré qu’elle était capable d’inhiber considérablement la croissance d’autres sources bactériennes, mais on ne savait pas exactement comment. Les chercheurs ont alors découvert une molécule de sucre inhabituelle et encore inconnue, le 7-deoxy-sedoheptulose (7dSh), dite « antimétabolique » pour sa capacité à perturber les processus métaboliques. Comme le glyphosate, le 7dSh bloque une enzyme essentielle de la voie shikimique, la DHQS (Dehydroquinate synthase). « Même à de faibles concentrations (25 à 50 µg/ml), l’effet est aussi puissant qu’avec le glyphosate », constatent les chercheurs qui ont mené plusieurs essais sur l’organisme modèle Arabidopsis thaliana. À de plus fortes doses, la croissance est stoppée nette dès le premier jour.

« Un excellent herbicide naturel »

« Contrairement au glyphosate, ce nouveau sucre est un produit entièrement naturel », explique Klaus Brilisauer, l’auteur principal de l’étude parue dans Nature Communications. « Il présente une excellente dégradabilité et une faible écotoxicité. Nous voyons ici une excellente occasion de l’utiliser comme herbicide naturel », se félicite-t-il. Du fait de son action antibactérienne et antifongique, il pourrait même être employé dans la médecine vétérinaire, le traitement des eaux ou même la santé humaine, espère-t-il.

  • Le glyphosate, l’herbicide le plus utilisé dans le monde, devrait être prochainement interdit en raison des soupçons qui pèsent sur son innocuité.
  • Des chercheurs ont identifié un sucre naturel « antimétabolique » utilisant le même mécanisme inhibiteur.
  • Il s’avère encore plus efficace à dose identique et ne présente aucun risque écotoxique.

Source : futura-science

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Aller à la barre d’outils