Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Under nav-bar-right
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Sidattes 2018 :  Poursuivre le développement de la filière phœnicicole

Sidattes 2018 : Poursuivre le développement de la filière phœnicicole

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Sidattes 2018

Poursuivre le développement de la filière phœnicicole

Pour la 9ème fois, Erfoud a abrité le Salon International des Dattes au Maroc (SIDATTES 2018) du 25 au 28 octobre derniers, événement professionnel annuel du secteur phœnicicole dans la région. Cet événement qui coïncide avec la période des cueillettes de dattes, a enregistré la participation de 225 exposants venus de 15 pays et a accueilli plus de 80 000 visiteurs. Le thème retenu cette année était ‘‘logistique et développement de la filière des dattes’’ avec pour objectif de mettre en lumière les rôles et enjeux de la collecte et du transport des dattes. 

Le salon s’est tenu sur une surface globale : 40.000 m² dont 10.000 m² aménagés en stands. Il était aménagé en 8 stands : Régions, institutionnel et sponsors, international, agrofournitures, Rahba marché de dattes, produits de terroir, machinisme agricole, exposition culturelle

De nombreux objectifs ont été tracés pour l’édition 2018 parmi lesquels on peut citer l’organisation professionnelle de la filière tant sur le plan de production que de l’interprofession ainsi que le renforcement des structures de valorisation de la production des dattes via la mise en place d’unités de conditionnement et de stockage au niveau des groupements d’intérêt économique (GIE), la promotion de la filière phœnicicole et des produits oasiens, l’examen des moyens de développer la commercialisation.

Pour les organisateurs, la 9ème édition du SIDATTES a présenté les atouts et acquis en matière de développement des moyens logistiques (véritable levier de compétitivité pour le secteur des dattes) à toutes les étapes de la chaîne d’approvisionnement des dattes : la production, le stockage et le conditionnement, l’exportation et la distribution.

Cette édition a été marquée par la signature d’une convention de partenariat entre le ministère de l’Agriculture et plusieurs partenaires régionaux et établissements publics. Cette convention porte sur l’entretien et le nettoyage des touffes du palmier dattier au niveau des palmeraies traditionnelles (afin d’en améliorer la rentabilité), ainsi que la promotion de la création de l’emploi. Ainsi, le SIDATTES a proposé un forum particulièrement suivi sur les créations de sociétés de prestation de service en agriculture. L’événement a réuni une audience jeune attirée par les opportunités d’emplois proposées dans la filière du palmier dattier. 

En outre, le SIDATTES a été l’occasion de révéler une fois encore l’implication des opérateurs et coopératives du secteur dans le développement de la filière phœnicicole, tout en rappelant le rôle moteur de cette activité dans l’économie oasienne. Pour rappel, la filière dattes contribue à la garantie de la moitié des revenus agricoles pour plus de deux millions de citoyens.

Cette édition était riche en activités telles que des expositions, des dégustations, la vente de différentes variétés de dattes… De même l’organisation des rencontres, conférences et ateliers scientifiques dédiées au marché de dattes au Maroc et la commercialisation, auxquelles ont pris part des experts nationaux et internationaux et des représentants des différents secteurs concernés.

Quelques données sur la filière phœnicicole marocaine :

– L’activité phœnicicole est le principal pilier de l’économie oasienne. Elle a généré un chiffre d’affaire moyen annuel de 1,965 milliards de dirhams sur la période 2015-2018

– Elle recouvre 471.000 km2 de zones à vocation phœnicicole, soit près d’un tiers du territoire national

– Le Maroc est 12ème producteur mondial de dattes

– 6,9 millions de palmiers-dattiers cultivés sur une superficie de 59.640 ha

– 117.000 tonnes de dattes produites en moyenne chaque année

– Principales régions de production : Drâa Tafilalet (48.453 ha, 94.000 t), Souss Massa (8.000 ha, 9.041 t), Oriental (1.787 ha, 4.000 t), Guelmim Oued Noun (1.400 ha, 3.000 t)

– Profil variétal : 453 variétés dont Mejhoul, Aziza, Boufeggous, Bouslikhen, Bouskri, Jihel, etc.

– Le Marocain consomme en moyenne 3,25 kg de dattes par an

– Près de 12.000 emplois représentant 3,6 millions de journées de travail par an

– La filière assure 50% des revenus agricoles de près de 2 millions de Marocains.

D’après les données du ministère de l’agriculture, la production des dattes s’est fortement accrue au cours des dernières années, puisque la production annuelle des dattes entre 2015-2018 s’est située à environ 117.000 tonnes, contre 60.000 tonnes enregistrées avant 2008. Cependant, cette production reste insuffisante pour satisfaire les besoins nationaux et le Maroc est contraint de recourir aux marchés étrangers, en important jusqu’à 40.000 tonnes de dattes par an.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Aller à la barre d’outils